Veuve Ambal fête la photographie !

Pour célébrer le bicentenaire des premiers essais photographiques de l’inventeur, la Maison Veuve Ambal et le musée Nicéphore Niépce vous proposent d’explorer ses collections. A travers une quarantaine d’images, découvrez la variété, la rareté ou l’étrangeté d’un musée unique au monde.

Depuis son ouverture en 1974, l’ambition du musée Nicéphore Niépce est d’expliquer tous les ressorts de la photographie : des premiers travaux aux usages actuels, dans ses aspects techniques et artistiques, comme dans ses pratiques populaires et commerciales. Grâce à l’affluence des dons et à une active politique d’acquisition, ses collections regroupent près de trois millions de photographies et d’objets ! Des héliographies de Nicéphore Niépce aux premiers essais en couleur de Louis Ducos du Hauron (1868), du daguerréotype au calotype, du Pictorialisme (Robert Demachy) à la Nouvelle Vision des années 1930 (André Steiner), de la photographie de rue à celle de studio, le musée couvre tous les champs du «photographique». De la région bourguignonne à des contrées les plus lointaines, on traverse le monde photographiquement. On pénètre dans le studio de Germain Eblé à Beaune, on se promène sur les quais de Chalon-sur-Saône, on suit les aventures photographiques de Bonfils à Gizeh et l’on se transporte dans les villages japonais avec l’atelier de Kusakabe Kimbei. La photographie autorise la vision au-delà de ce que l’oeil humain peut apercevoir (radiographie), ou bien de dépasser les frontières de notre planète (photographie lunaire). Cette découverte de la photographie est également un apprentissage des techniques. Car la photographie n’est pas seulement un art, elle s’est voulue militaire, ethnographique, botanique La science s’est de tout temps servie de cet outil pour accroître les connaissances, inventorier et diffuser les savoirs. La photographie est communication et il est difficile de l’évoquer sans aborder la presse. Les magazines illustrés et les revues comme Paris Match ou Vu, occupent une part primordiale dans l’histoire du médium.

Tout est important dans l’histoire de la photographie. Il en va ainsi des images de l’intime organisées dans les albums de famille, des photos de vacances ou de mariages. Elles sont essentielles pour comprendre notre monde et sont autant d’indices révélateurs de notre société. La photographie n’a jamais été aussi présente. Grâce aux avancées technologiques, nous produisons tous quotidiennement des images ! C’est cette richesse infinie, ces possibilités sans limite, toutes ces vies exposées et conservées que la Veuve Ambal veut célébrer.

La maison Veuve Ambal et le musée Nicéphore Niépce

Depuis cinq ans maintenant, la maison Veuve Ambal est un des principaux mécènes du musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône. Elle participe à l’enrichissement des collections de ce musée de la photographie en outenant sa politique d’acquisition. Le musée Nicéphore Niépce réalise depuis 2011 des expositions de photographies extraites de ses collections dans les locaux de la maison Veuve Ambal. Trois fois par an, il présente des expositions toujours renouvelées au fil des visites : des portraits à la publicité, de la photographie couleur avec les premiers autochromes à l’Amérique des années 1960, des cartes postales patriotiques de la Grande guerre aux photographies de vacances amateurs, de la presse illustrée aux vues en relief.

Le Pré Neuf
21 200 Montagny les Beaune
03 80 25 90 81
www.veuveambal.com
Contact presse /
francois.piffaut@veuve-ambal.com
Ouvert /
du lundi au samedi toute l’année
et le dimanche du 27/03 au 20/11/2016
Horaires /
10 h H 13 h / 14 h H 19 h
10h H 13h / 14h H 18h (du 01/10 au 27/03)
Entrée libre
Accès /
Par l’A6
Proche sortie autoroute 24.1 – Beaune centre / Hospices